Illustration jeunesse

Mis à jour le 2 novembre 2022

Illustrations de livres pour enfants à l’aquarelle :

Les histoires de Moïse, Tonka, Hector et Vivi, Mademoiselle Léontine, Madame Chouette ainsi que Le Livre du Printemps sont illustrées à l’aquarelle. Toutes mettent en scène des animaux dont j’apprécie particulièrement le travail des expressions. J’espère réussir à les rendre accessibles aux plus petits, sans renoncer pour autant au réalisme de la diversité du monde animal.

L’aquarelle est un médium d’une grande douceur, qui offre beaucoup de subtilité dans travail des lumières et des transparences ; et elle permet naturellement la peinture de ciels, d’étendues d’eau et de paysages qui mettent en valeur les personnages.

Illustrations de livres pour enfants à l’encre de Chine :

Voyage en Chine, écrit par Claudine Ansel, raconte l’histoire d’une petite chinoise qui rêve de filer un nuage. L’histoire se déroule entre rêve et réalité, sans jamais trancher. L’encre de Chine nous a donc semblé doublement pertinente pour un livre illustré en noir et blanc, mais émaillé de touches ponctuelles de couleurs vives.

Illustrations de livres pour enfants au pastel sec :

La petite voiture rouge raconte l’histoire d’un petit chien à cause de qui une petite voiture est victime d’un accident dans les bois. Affolé, il rassemble tous les animaux de la forêt, du plus grand au plus petit, pour sauver la petite voiture rouge et l’emmener au garage. Ainsi, les rapports entre le monde sauvage et le monde technologique se renversent.

Le travail au pastel m’a semblé particulièrement juste pour cette histoire nocturne qui se déroule au clair de lune. En effet, ce médium permet, davantage que l’aquarelle, un travail des lumières et couleurs vives.

Les Histoires de Pitou ne relèvent pas de la littérature jeunesse. Ce sont des histoires racontées, il y a plus de vingt ans, par mon petit frère, de ses quatre à ses six ans. Aujourd’hui, je cherche à les illustrer non pas pour les expliciter à destination d’un public enfant, mais au contraire pour relever la richesse de l’imaginaire enfantin dont elles sont l’expression. Le pastel me permet davantage de souplesse et m’offre la possibilités de multiples retours et corrections, que les autres médiums ne permettent pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *